lundi 07 juin 2021

Bienheureuse Marie-Thérèse
Saint Gilbert

Lectures du jour

PREMIÈRE LECTURE

« Dieu nous réconforte ; ainsi, nous pouvons réconforter tous ceux qui sont dans la détresse »

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (2 Co 1, 1-7)

Paul, apôtre du Christ Jésus
par la volonté de Dieu,
et Timothée notre frère,
à l’Église de Dieu qui est à Corinthe
ainsi qu’à tous les fidèles
qui sont par toute la Grèce.
À vous, la grâce et la paix
de la part de Dieu notre Père
et du Seigneur Jésus Christ.

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ,
le Père plein de tendresse,
le Dieu de qui vient tout réconfort.
Dans toutes nos détresses, il nous réconforte ;
ainsi, nous pouvons réconforter
tous ceux qui sont dans la détresse,
grâce au réconfort que nous recevons nous-mêmes de Dieu.
En effet, de même que nous avons largement part aux souffrances du Christ,
de même, par le Christ, nous sommes largement réconfortés.
Quand nous sommes dans la détresse,
c’est pour que vous obteniez le réconfort et le salut ;
quand nous sommes réconfortés,
c’est encore pour que vous obteniez le réconfort,
et cela vous permet de supporter avec persévérance
les mêmes souffrances que nous.
En ce qui vous concerne, nous avons de solides raisons d’espérer,
car, nous le savons,
de même que vous avez part aux souffrances,
de même vous obtiendrez le réconfort.

PSAUME (33 (34), 2-3, 4-5, 6-7, 8-9)

Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur !

Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !

Magnifiez avec moi le Seigneur,
exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
il le sauve de toutes ses angoisses.

L’ange du Seigneur campe alentour
pour libérer ceux qui le craignent.
Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !
Heureux qui trouve en lui son refuge !

Évangile du jour

« Heureux les pauvres de cœur »

Alléluia. Alléluia. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 5, 1-12)

En ce temps-là,
voyant les foules, Jésus gravit la montagne.
Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui.
Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait.
Il disait :
« Heureux les pauvres de cœur,
car le royaume des Cieux est à eux.
Heureux ceux qui pleurent,
car ils seront consolés.
Heureux les doux,
car ils recevront la terre en héritage.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice,
car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux,
car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs,
car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
car le royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte,
si l’on vous persécute
et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous,
à cause de moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les cieux !
C’est ainsi qu’on a persécuté
les prophètes qui vous ont précédés. »

Commentaire de l'Évangile

À partir d’aujourd’hui, et pendant les trois mois qui viennent, c’est l’évangile de Matthieu qui nous nourrira pendant la semaine. Nous commençons aujourd’hui avec ces premiers mots de l’enseignement de Jésus sur la montagne, les béatitudes. Ces huit ou neuf phrases de Jésus, faciles à mémoriser, sont comme un résumé de l’enseignement de Jésus. Il y en a certainement l’une ou l’autre que nous comprenons mieux et que nous vivons plus facilement. Il y en a peut-être aussi qui nous semblent plus étranges ou difficiles. Plusieurs Pères de l’Église ont fait remarquer que ces béatitudes peuvent tracer un chemin pour les chrétiens. Bien sûr il ne s’agit pas d’essayer de mesurer notre vie chrétienne et encore moins de se comparer, mais il est vrai que Jésus nous propose toujours de vivre de petits pas supplémentaires. Je vous propose alors d’identifier parmi les huit premières béatitudes celle qui correspond le mieux à ce que vous vivez en ce moment, et de prendre un moment pour méditer la suivante !

Évangile commenté par le Père Alain de Boudemange

Chant du jour

Ô mon Bien-Aimé

      ♫ Écouter ♫

1. Ô mon Bien-Aimé, Jésus, mon Seigneur,
Sur nos lèvres, ton nom est joie et douceur.
Et plus que tout, ta simple présence
Emplit nos cœurs d’une joie immense !

R. Jésus, Jésus,
Jésus, adoramus te.

2. À tous les affligés, mendiants du pardon,
Tu accordes sans fin la consolation
De reposer, las de leurs errances,
Sur ton épaule, dans la confiance.

3. Quel esprit peut saisir ta grande bonté ?
Et quelle hymne, ô Seigneur, pourrait te chanter ?
Mais tous les êtres aspirent vers toi,
Leur seule fin et leur seule joie !

4. Abaissé, tu t’es livré jusqu’à la croix,
À ta suite est ouvert un chemin de foi.
Tu nous appelles, heureux serviteurs,
À partager la joie du Vainqueur.

Paroles et musique : Communauté de l'Emmanuel (M. Wittal) D'après Jesus, dulcis memoria, Oxford, XIIe siècle Titre original (DE) : O liebster Jesu /© 2017, Gemeinschaft Emmanuel, Kolbergstraße 4, 84503 Altötting Traduction : © 2019, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

Sacré-Coeur viens régner dans ma famille !

Édition spéciale

Jour 5 : « Sacré-Coeur de Jésus j’ai confiance en toi et je t’aime »

Action

Aujourd’hui, je médite sur l’appel d’amitié de Jésus : « Veille une heure avec moi ! »

Prière

Sacré Cœur de Jésus viens régner dans notre maison.
Viens y demeurer comme à Nazareth,
avec Marie et Joseph, que nous puissions accueillir ta parole,
te voir grandir en sagesse, au milieu de nous et en nous.
Viens y demeurer comme à Bethléem, avec les bergers et nos anges,
que nous puissions t’adorer et te glorifier.
Viens y demeurer comme à Capharnaüm, avec Pierre,
que nous soyons disponibles à accueillir les pauvres et les malades ;
avec Matthieu, que nous puissions rassembler autour de toi
nos amis, publicains ou pécheurs, pour qu’ils te connaissent.
Viens y demeurer comme à Jéricho,
avec Zachée, que le salut entre dans notre maison.
Viens y demeurer comme à Béthanie,
avec Marthe et Marie, que nous puissions te servir et t’aimer.
Viens y demeurer comme à Jérusalem,
avec les apôtres au Cénacle, que nous te reconnaissions
vivant au milieu de nous.
Sacré Cœur de Jésus, répands sur nous ton Esprit Saint
et embrase nos cœurs.
Amen !

Chaque jour,  un court enseignement de 5 minutes sur le Cœur de Jésus, un parcours dans l’écriture, avec le Père Kars, chapelain du sanctuaire.

Belle journée avec DIEU !

Vous AIMEZ app.decouvrir-dieu.com ?

Si vous n'êtes pas abonné à l'envoi quotidien de Découvrir-Dieu, cliquer ici pour vous abonner

Vous AIMEZ ce chant « Ô mon Bien-Aimé » ?
Vous pouvez vous procurer le MP3 :

Se procurer le mp3 à la librairie de l Emmanuel
Se procurer le mp3 sur iTunes
Découvrir Dieu est un service de prière pour faire une expérience quotidienne avec Dieu
L’Evangile est publié avec l’aimable autorisation de l’AELF (© aelf). Aujourd’hui, il est commenté par le Père Alain de Boudemange. Il est suivi du chant «Ô mon Bien-Aimé»

(Paroles et musique : Communauté de l'Emmanuel (M. Wittal) D'après Jesus, dulcis memoria, Oxford, XIIe siècle Titre original (DE) : O liebster Jesu /© 2017, Gemeinschaft Emmanuel, Kolbergstraße 4, 84503 Altötting Traduction : © 2019, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris ).